GéoRECOVER

GéoRECOVER

GéoRECOVER

GéoRECOVER est une cellule transversale construite et centrée autour de l'information géographique. Celle-ci intègre donc naturellement les champs de la géomatique et de la télédétection, mais s'intéresse également aux méthodes et vecteurs d'acquisition de l'information spatialisée (matériel instrumental : drones, capteurs, radiomètres…) ainsi qu’au maintien d'une architecture informatique adaptée (clusters de calcul, baies de stockage…).

Présentation

L'objectif principal de cette cellule consiste à mutualiser et partager les connaissances et moyens au sein de l’UMR RECOVER et favoriser la synergie inter-équipe pour répondre collectivement aux besoins de la recherche en terme d'utilisation et de traitement de l'information géographique au sens large. Pour répondre à ces objectifs, les géomaticiens des différentes équipes sont impliqués.

Les contours de cette cellule ont émergés ces dernières années au travers du co-encadrement de stagiaires (2019, 2020), de réunions thématiques, de formations internes et d’appui technique inter-équipes sur différents projets, pour finalement être concrétisés par la création de GeoRECOVER fin 2020. Sous l’impulsion de l’équipe FRESHCO, la cellule GéoRECOVER a notamment abouti à la mise en place de deux plateformes : la plateforme de traitement SISPPEO et la plateforme de diffusion DataRECOVER.

Plateforme de traitement SISPPEO

SISPPEO (Satellite Imagery & Signal Processing Packages for Earth Observation) est une chaîne de traitement composée de plusieurs packages python qui permet d’extraire des informations synthétiques dédiées à l’observation de la Terre (à la fois sur les surfaces terrestres et les eaux de surface) à partir de l’imagerie satellitaire optique (Sentinel-2/MSI, Sentinel-3/OLCI, Landsat 8/OLI) et thermique (Landsat 4-5/TM, Landsat 7/ETM+, Landsat 8/TIRS).

SISPPEO comporte de nombreuses fonctionnalités allant du téléchargement à l’extraction de statistiques zonales ou la comparaison diachronique de séries temporelles d’images. Elle est utilisée aujourd’hui pour produire des informations sur la qualité de l’eau et sur les incendies de forêts et développer de nouveaux produits pour décrire et caractériser les milieux d'intérêt.

GeoRECOVER image1

Exemple de production de la plateforme SISPPEO : Carte des concentrations en matières en suspension (mg/l)
 sur le Lac Tchad, produite par traitement d’une image Sentinel-2 (projet BIOPALT UNESCO/GET/CNES/POLE ECLA)

GeoRECOVER image2

Cartes de contours de feux et des niveaux de sévérité par différentiel entre NBR (D-NBR),
 produites par traitement d’images Sentinel-2 (projet TOSCA –ACADO mené pour le CES Incendie-THEIA).
Suivi temporel effectué pour le parc national de Port-Cros.

Plateforme de diffusion DataRECOVER

La plateforme DataRECOVER propose un ensemble d'outils dédiés à la consultation et la visualisation de données et d'informations, en particulier celles à composante géographique (vecteur ou raster). Basée sur des logiciels populaires et opensource, elle permet de cataloguer et publier de manière simple et efficace les données et leurs métadonnées selon les normes et les standards en vigueur (INSPIRE, OGC, etc.).

Des supports de formation sont disponibles pour prendre en main cette plateforme et une instance « bac à sable » a été mise en place pour tester le visualiseur (http://data.recover.inrae.fr).

Plusieurs instances sont déjà opérationnelles au sein de RECOVER, parmi lesquelles GeoECLA (geo.ecla.inrae.fr) dédiée à la diffusion des données du Pôle ECLA et SHYREG (shyreg.recover.inrae.fr) dédiée à la diffusion des résultats du modèle hydrologique du même nom.

GeoRECOVER image3

Exemple d’utilisation de la plateforme DataRECOVER avec la visualisation des résultats du modèle SHYREG
 à chaque exutoire des bassins versant des cours d’eau. Les résultats sont synthétisés
 dans une fiche PDF qui s'affiche lorsqu’on clique sur un point d’exutoire (en rouge).

Évènements

Un séminaire de présentation de la cellule GéoRECOVER et des plateformes est prévu dans le cadre de l’animation scientifique inter-équipes (date à fixer).

Date de modification : 21 juin 2023 | Date de création : 05 février 2021 | Rédaction : Thierry Tormos