BVRE Réal Collobrier

Le BVRE du Réal Collobrier

BVRE Réal Collobrier

Depuis 1967, et à l'initiative du Ministère de l'Agriculture et de la Forêt, sur la commune de Collobrières et dans le massif des Maures (département du VAR), des petits bassins versants ont été équipés pour améliorer la connaissance des phénomènes hydrologiques particuliers en zone méditerranéenne. Implantés en zone forestière et rurale, sur des terrains métamorphiques, ils constituent un site repère de l'hydro climatologie régionale. Ce laboratoire de terrain permet de développer des recherches portant sur l'amélioration des connaissances de l’hydrologie méditerranéenne.

Un laboratoire et un site de référence indispensable pour la connaissance du cycle de l'eau en milieu forestier méditerranéen. 

Faits marquants

Real Anniversaire 50 ans
Real Logo 50 ans

Objectifs scientifiques : étude des processus méditerranéens à l’échelle fine

Les bassins de recherche du Réal Collobrier constituent un site privilégié pour l'observation et l'étude du cycle de l'eau en milieu forestier méditerranéen.

Observés depuis 1967, ils constituent :

  • un site repère de l'hydro climatologie régionale et un témoin des changements naturels (climatiques…) car les bassins sont établis en conditions naturelles relativement stables de l’occupation des sols
  • un site d’étude et de recherche où de nombreuses approches cognitives ont pu être menées pour améliorer nos connaissances sur les interactions sol-eau-atmosphère
  • un laboratoire privilégié pour la mise au point de méthodologies directement applicables en hydrologie opérationnelle.
  • un complément des réseaux hydrométriques ordinaires notamment pour les besoins de prévision des crues.

Un brin d'histoire

L’observatoire a été créé au cours de l'année 1966 à l'initiative du Ministère de L'Agriculture, l'objectif initial est d'améliorer la connaissance des phénomènes hydrologiques particuliers aux régions méditerranéennes.
L'environnement scientifique est assuré par Irstea, alors Cemagref, et l'activité autour de ce BVRE est essentiellement consacrée à l'étude de l'hydrologie quantitative orientée sur l'analyse du fonctionnement hydrologique de petits bassins méditerranéens situés sur socle métamorphique. En 1990, un GIS (Groupement d'Intérêt Scientifique) se concrétise. Six équipes s'engagent alors dans une approche multidisciplinaire d'activités scientifiques axées sur le bilan hydrique de l'écosystème forestier méditerranéen. Les études menées font appel à l’hydrologie, l’hydro-chimie, l’hydrobiologie, l’isotopie des eaux ou encore à la télédétection. D’autres projets de recherche interdisciplinaires européens ont suivis : DMEE, permettant de décrire et de quantifier le rôle de la végétation et/ou de son absence sur le cycle de l’eau, FRAMEA, permettant l’amélioration de la connaissance spatiale de la lame d’eau précipitée par comparaison avec le réseau dense de mesure de la pluie au sol.
Le bassin versant du réal Collobrier est devenu un site d’étude d’exception qui fait maintenant parti du SOERE-RBV (Système d’Observation et d’Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement) appartenant à l’infrastructure de recherche OZCAR, labellisée par AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement).

Caractéristiques générales

Affluent du Réal Martin et sous bassin du Gapeau situé à 15 km de Toulon dans le massif des Maures sur la commune de Collobrières (VAR)

MNT
Végétation
  • Ensemble de sous bassins jaugés, emboités ou contigus, de 1.5 à 70 km².
  • Altitude : de 80 m à l'Ouest à l'exutoire du bassin versant principal à 780 m à l’est.
  • Longueur de 16 km et largeur de 9,6 km
  • Socle métamorphique, sols argilo-sableux plus ou moins caillouteux à épaisseur variable
  • Végétation calcifuge (châtaigneraies, chênes lièges et vert, maquis) et vignoble dans les basses vallées.
  • Précipitation annuelle moyenne de 750 mm à l'ouest jusqu'à 1200 mm à l'est
  • Pluie journalière décennale de 50 mm à 150 mm selon les postes.
  • Débits records de 15 m3/s sur le petit bassin du Rimbaud (1,5 km²) ou 175 m3/s sur le bassin du Pont de Fer de 70 km² (exutoire du BVRE).

Paramètres observés à différentes échelles d’espace et de temps

Paramètres météorologiques classiques :

  • Pluviométrie (actuellement 15 pluviographes à augets basculeurs) : chroniques continues de pluie sur 70 km² depuis 1967.
  • Température, humidité, radiation, direction et vitesse du vent (1 station climatologique).

Mesures des flux d’eau à l’exutoire :

  • 7 limnigraphes sur seuils jaugeurs : chroniques continues de débits depuis 1967.

Paramètres des flux à l’exutoire :

  • Température de l’eau en continu (3 stations) depuis 2014
  • 2 sondes multi paramètres (PH, O2, Redox, turbidité, conductivité) en continu depuis 2016
  • Un préleveur échantillonneur pour analyse chimique des eaux (anions, cations)

Voir aussi

Date de modification : 21 juin 2023 | Date de création : 02 décembre 2019 | Rédaction : Nathalie Folton