Mésocosmes

Mésocosmes

Le réchauffement climatique modifie la taille corporelle de nombreuses espèces. Cependant, les conséquences écologiques de ces modifications restent largement inexplorées.

C’est important, tant pour la recherche fondamentale qu’appliquée, car la taille corporelle des individus détermine de nombreuses propriétés écologiques telles que leur fécondité, le taux de croissance et la stabilité des communautés.

L’objectif du projet EcoTeBo est de déterminer comment les modifications de taille induites par la température peuvent influencer les interactions entre espèces pour comprendre et prédire les effets du changement climatique sur les écosystèmes.

En manipulant la température et la taille des prédateurs dans des systèmes aquatiques simples et complexes, nous allons évaluer les effets relatifs de ces deux facteurs sur diverses caractéristiques écologiques et identifier les mécanismes à l'origine de ces effets. 

  

Mesocosmes1-Vue_aerienne

Vue aérienne des 25 mésocosmes du site INRAE du Tholonet à Aix-en-Provence. Chaque mésocosme contient 1000 litres d’eau et des thermoplongeurs permettent de contrôler la température de l’eau et de simuler le changement climatique

Mesocosmes2-Echantillonnage_2021

Echantillonnage des mésocosmes au printemps 2021

Mesocosmes3-suivi_hebdomadaire

Suivi hebdomadaire des paramètres physico-chimique de l’eau et des variables biologiques telles que la croissance du plancton végétal et animal, l’abondance et la diversité taxonomique des insectes aquatiques

Mesocosmes4-pieges_flottants

 

 

 

 

 

Des pièges flottants sont placés en surface pour capturer les invertébrés aquatiques qui émergent de l’eau. L’objectif étant de mieux comprendre la contribution du milieu aquatique vers le milieu terrestre dans un contexte de réchauffement climatique

  

Mesocosmes5-Vue_aerienne_bassin

Vue aérienne d’un mésocosme. Chaque mésocosme est colonisé par des bactéries, du plancton et des invertébrés aquatiques. On impose ensuite un réchauffement de +4°C correspondant aux scénarios de changement climatiques pour la fin du siècle. Cela permet d’étudier et d’anticiper les effets néfastes du changement climatique sur les milieux aquatiques

Mesocosmes6-Medaka

Le Médaka Oryzias latipes est un petit poisson originaire d’Asie du sud-est. Il est utilisé dans cette étude comme un modèle pour l’adaptation au changement climatique en raison de son temps de génération court et sa capacité à tolérer une large gamme de températures

Photos Martin Daufresne, Arnaud Sentis et Catherine Tailleux

Date de modification : 21 juin 2023 | Date de création : 27 janvier 2022 | Rédaction : Arnaud Sentis